PAROISSE LA RÉSURRECTION

Diocèse de Saint-Jean-Longueuil


Nous sommes une communauté de personnes venues de tous les coins du monde:

  • qui mettent ensemble la richesse de leurs différences et de leurs charismes pour que l’Église d’ici ne fasse « qu’un dans le Christ Jésus » (Gal 3,28)
  • qui croient que les valeurs d’amour, de justice et de paix proposées par Jésus-Christ sont essentielles dans le monde d’aujourd’hui
  • qui se mettent à l’écoute de la Parole de Dieu
  • qui participent à bâtir la communauté des disciples de Jésus-Christ
  • qui s’engagent dans la transformation du monde.
Décret du diocèse en lien avec la pandémie de coronavirusHoraires des messes

GRANDIR DANS LA FOI

Le Carême est le lieu par excellence pour renouer avec la parole de Dieu et nous laisser réconcilier par elle. Grâce à elle, Dieu nous appelle et nous rassemble en vue d’une transformation de notre être intérieur et, par le fait même, de la communauté tout entière.

Ensemble, nous nous mettons en route sur un chemin de libération, de retour à l’essentiel, un chemin qui nous permettra d’approfondir le thème Carême 2020: grandir dans la foi, jusqu’au jour de Pâques.

 

BONNE SEMAINE SAINTE

Si tu savais le don de Dieu (Powerpoint)

Nous sommes des êtres interdépendants. Acceptons-le !

Bien que ça soit une appellation désuète de nos jours, je suis issue d’une famille ouvrière. J’ai pris conscience tôt de la différence des classes sociales.  Toute ma vie j’ai vu, j’ai lu et été consciente de la réalité des familles ouvrières, des gens vivants des réalités économiques plus difficiles. Certains ont été marqués négativement par leur milieu de provenance, ce n’est pas mon cas. Ma mère me disait : « Il n’y a pas de sot métier, il n’y a que de sottes gens ». J’ai retenu ça d’elle.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, je suis convaincue que nous sommes toutes et tous égaux devant Dieu. À contrepartie, lorsque nous vivons en société, celle-ci nous rappelle constamment que l’égalité ne fait pas partie de notre monde. Nous nous définissons souvent par nos emplois, notre salaire, nos études, nos acquis matériels. Certaines personnes sont nées au Nord, d’autres au Sud. On s’entend pour dire que l’égalité des chances n’est pas la même, ne serait-ce qu’au niveau de la longévité des personnes. Même au Québec, les personnes vivant dans les quartiers plus riches vivent plus longtemps que celles demeurant dans les quartiers appauvris.

Comme vous, je suis l’évolution de la pandémie actuelle. Plus le temps avance plus je suis témoin du respect qui semble s’établir concernant tous les quarts de métiers. Au début, le premier ministre félicitait les médecins, puis le personnel infirmier, puis les personnes préposées, les responsables de l’entretien ménagé dans les hôpitaux. De jour en jour, monsieur Legault remercie de nouvelles personnes provenant de tous les secteurs d’emplois. Nous nous rendons compte, entre autres, que finalement nous sommes bien heureux d’avoir des personnes pour nous accueillir aux caisses dans les épiceries, dans les pharmacies, puis de l’importance des personnes qui font le transport des aliments…

Le 1er avril, j’écoutais le témoignage d’une femme médecin qui était hospitalisée parce qu’elle avait le COVID-19. Voir cette femme en jaquette d’hôpital témoigner qu’elle-même devait suivre les règles et attendre le déroulement des événements nous ramène les deux pieds sur terre. Cette femme médecin était elle-même dans une situation inconnue. Une autre femme, quelques jours avant, chauffeuse de camion disait : « Aujourd’hui les camionneurs et camionneuses nous sommes des héros, demain quand tout cela sera fini, nous redeviendrons des zéros ». Sa réaction en disait gros sur la façon dont elle perçoit le regard des autres sur son métier.

Lorsque tout cela sera derrière nous, j’espère que nous nous rappellerons que nous étions tous et toutes dans le même bateau, que nous devions compter les uns sur les autres, que nous avions eu besoin les uns des autres.

Lorsque tout cela sera derrière nous, j’espère que nous nous rappellerons que nous sommes interdépendants les uns des autres, que cette expérience de pandémie aura touché tout le monde, dans le monde, et ce, sans égard à notre statut social et qu’il n’y a pas de sot métier.

Isabelle Béchard, pastorale sociale

Paroisse Saint-Jean XXIII, Saint-Hubert

Paroisse La Résurrection, Brossard

 

P.S. Je vous invite à le lire l’article en cliquant sur le lien suivant. Il m’a été référé par une amie. Bonne lecture !

 https://www.tribunejuive.info/2020/03/30/bill-gates-lettre-ouverte-que-nous-apprend-reellement-le-virus-corona-covid-19/

DIMANCHE DES RAMEAUX ET DE LA PASSION DU SEIGNEUR

5 AVRIL 2020

Frères et sœurs,

Avec la célébration du Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur, nous entrons dans la Semaine Sainte, dans la commémoration du Mystère Pascal.

Cette année 2020, nous vivons un événement inédit dans l’histoire récente de l’humanité : une pandémie du coronavirus. Notre quotidien et nos relations interpersonnelles portent fortement l’empreinte de cette pandémie. Le compteur de décès et de personnes infectées par le virus tourne à plein régime, les chiffres sont alarmants parce que derrière chacun d’eux il y a la vie d’une personne. La peur de la mort hante notre esprit, des cris d’angoisse s’élèvent de toutes parts à travers le monde. La mort semble victorieuse…

Malgré cette pandémie de la COVID-19, la célébration du Mystère Pascal en cette année 2020 nous rappelle encore une fois l’Alliance éternelle de Dieu avec l’humanité, qui est une alliance de vie et de vie en abondance.

Je veux méditer avec vous l’image du Serviteur-disciple qui nous décrit la proximité de Dieu avec son peuple : Chaque matin, il éveille mon oreille… Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille. C’est là la source de la persévérance du serviteur-disciple, et de tout croyant : l’écoute de la parole de Dieu.

C’est là aussi l’origine de sa mission qui découle de cette parole écoutée dans le creux de l’oreille et dans la chaleur du cœur : Le Seigneur mon Dieu m’a donné le langage des disciples, pour que je puisse, d’une parole, soutenir celui qui est épuisé. C’est une mission de compassion auprès de ceux qui vivent de lourdes épreuves. Face aux difficultés inhérentes à cette mission de réconfort, le disciple que nous sommes n’a qu’une conviction : Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours… je sais que je ne serai pas confondu.

Frères et sœurs, telle est l’attitude que la liturgie du Dimanche des Rameaux nous propose pour entrer dans la Semaine Sainte, pour célébrer le Mystère Pascal : nous appuyer de façon inconditionnelle sur la fidélité de Dieu qui veut la vie pour ses enfants et qui les accompagne dans leurs combats acharnés contre toutes formes de morts.

Jésus est ce serviteur totalement tourné vers le Père. La lecture de la Passion détaille pour nous les outrages, les injures qu’il a subis ; mais sa confiance dans la fidélité du Père reste inébranlable. Dans son cri : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? Il englobe tous les cris qui surgissent de partout et à chaque moment difficile de l’histoire. Il révèle à tous ceux qui souffrent que le Père est concerné dans leurs épreuves aussi lourdes soient-elles. Il est solidaire de nos larmes et de nos cris. Il l’a manifesté tout au long de son ministère terrestre à travers ses gestes de bonté : Il a soutenu d’une parole celui qui est épuisé.

Oui, il en a sauvé d’autres de la mort : la fille de Jaire, le fils de la veuve, son ami Lazare. Il annonçait ainsi que Dieu est le Maître de la vie, il annonçait son propre triomphe sur la mort. Les signes de victoire, décris par l’Évangéliste Matthieu à la fin du récit de la Passion, constituent l’annonce du monde nouveau inauguré par la mort de Jésus. Le monde de gloire commence par le cri de foi du centurion : Vraiment celui-ci était le Fils de Dieu, présent dans l’histoire et solidaire de toutes nos situations et de nos combats.

Méditer la passion de Jésus en ce temps de pandémie fait résonner en nous le message des béatitudes : Heureux ceux qui pleurent, ils seront consolés. Oui, ils seront consolés par la foule de témoins du Dieu de la vie qui mènent un combat acharné contre la COVID-19 : les spécialistes et le personnel des soins de santé, les bénévoles engagés dans l’humanitaire, les assoiffés de nouvelles de leurs proches, de leurs voisins, des personnes seules. Ils seront consolés par la solidarité vraie entre les nations habitant la même maison commune.

La victoire de Jésus sur la mort est aussi nôtre. Elle est le don d’alliance que le Père a établie avec nous pour toujours dans sa grande bonté : nous sommes faits pour la vie et pour vivre ensemble les angoisses et les joies, les espoirs et les défis de toutes sortes. Qui cherche trouve, nous dit Jésus. La collaboration des scientifiques à travers le monde finira par cerner les contours et les mutations rapides de la COVID-19 POUR LA PLUS GRANDE GLOIRE DE DIEU ET POUR LE SALUT DU MONDE.

AMEN

 

PROFESSION DE FOI

C’est par la foi que nous avons gardée mémoire de la passion du Christ. Proclamons cette foi au Dieu vivant et vrai, et à son Fils, le Christ Jésus, dans la paix de l’Église.

Chant : Je crois Seigneur, tu es source de vie  

Croyez-vous en Dieu le Père tout-puissant et miséricordieux, le Père de Jésus et le nôtre qui a mis sa gloire dans le salut du monde ?

Chant : Je crois Seigneur, tu es source de vie  

Croyez-vous en Jésus, le Christ, l’égal de Dieu conçu par l’Esprit Saint, qui a pris le corps de la Vierge Marie et qui a donné sa vie pour le salut du monde ?

Chant : Je crois Seigneur, tu es source de vie  

Croyez-vous en l’Esprit Saint, en l’Église fondée par le Christ Jésus, en la résurrection de la chair et en la vie éternelle ?

Chant : Je crois Seigneur, tu es source de vie  

PRIÈRE UNIVERSELLE

En écoutant le récit de la Passion, nous ne pouvons pas oublier les personnes qui portent des croix très lourdes. Que le Seigneur les soutienne et qu’il nous stimule à les accompagner.

Pour le répons, nous reprendrons la deuxième partie de l’intention.

Lecteur/lectrice :

  • Pour ceux et celles qui sont écrasés par la souffrance et la maladie; que la croix du Christ soit un chemin d’espérance.
  • Pour les jeunes violentés, mal nourris, abandonnés que la croix du Christ soit un chemin de libération.
  • Pour les femmes et les hommes qui cherchent la vérité et un sens à leur vie; que la croix du Christ soit un chemin de lumière.
  • Pour nous, disciples du Seigneur de la communauté chrétienne de La Résurrection, pour toutes les personnes à travers le monde qui sommes confinés, isolés durant ce temps de pandémie que la croix du Christ nous conduise à Jésus ressuscité.

Conclusion

Ô Christ, notre frère, dans la souffrance et dans la mort, nous célébrons en ce dimanche ta Passion. Viens combattre en nous toutes les forces de mort et fais-nous communier à ta victoire éternelle. Amen.

 

 

    Lieux de culte et horaire des messes

   Messes dominicales

Samedi

  • 16 h 30           Centre communautaire La Résurrection

Dimanche

  • 9 h 00             Notre-Dame-du-Sacré-Cœur
  • 9 h 00             Centre communautaire La Résurrection
  • 10 h 30           Notre-Dame-du-Sacré-Cœur
  • 10 h 30           Notre-Dame-de-Bonsecours

Messes sur semaine

  • Mardi           08 h 30   Notre-Dame-de-Bonsecours
  • Mercredi     08 h 30 Centre Communautaire     
  • Jeudi           08 h 30   Notre-Dame-du-Sacré-Cœur   
  •  
  •                                                             Messes sur semaine dans les résidences
  •  
  • Lundi           15 h 30   L’Avantage
  • Mercredi     09 h 30   Émérite     
  • Jeudi            10 h 00   Cherbourg 1
  • Jeudi            11 h 00   Cherbourg 2
  • Vendredi      08 h 30  Centre communautaire La Résurrection    

 

 

Centre administratif

Bureau de la paroisse : 5811 Avenue Auteuil, Brossard, J4Z 1M9

Téléphone: 450-445-7124

HEURES D’OUVERTURE DU BUREAU:

Du lundi au jeudi de 8:30 à midi et de 13:00 à 16:30

Fermé le vendredi

Intervenants de la pastorale

Walnès St-Clair : curé, mariage:  poste 1008

cure@paroisselaresurrection.org

Hélène Mckay : coordonnatrice, liturgie: poste 1005

liturgie@paroisselaresurrection.org

Ghislain Duchesne : prêtre collaborateur                                 

gh_duchesne@hotmail.com

Gilmar Hernandez : stagiaire, catéchuménat:  poste 1007

cateado@paroisselaresurrection.org

Isabelle Béchard : interreligieux, pastorale sociale: poste 1009

isabelle.bechard@paroisselaresurrection.org

Guylaine Gagnon : foi des adultes, baptêmes : poste 1010

educ@paroisselaresurrection.org

Yolaine Huard : catéchèse 8-13, RCII: poste 1006

cate@paroisselaresurrection.org

Robert Maher : collaborateur, MESA: poste 1060

MESA@paroisselaresurrection.org

Personnel administratif

 France Bertrand : messes, Alliance, certificats: poste 1002

paroisse@paroisselaresurrection.org

Michèle Charlebois : réservation et location de locaux: poste 1012

Locaux.Administration@paroisselaresurrection.org

Michel Abboud : comptabilité: poste 1003

comptabilite@paroisselaresurrection.org

Raul Da Silva Ramos : maintenance et supervision: poste 7550

raoul.silva@paroisselaresurrection.org

Raymond Scalzo : Président de l’assemblée de fabrique     

président.fabrique@paroisselaresurrection.org

Notre-Dame-du-Sacré-Coeur

5811 Avenue Auteuil

Notre-Dame-de-Bonsecours

1784 Ch des Prairies

Centre communautaire La Résurrection

7685 Boul Milan

La MESA

2190 Rue André

Contactez-nous!

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et questions.

La paroisse La Résurrection de Brossard.

La paroisse catholique La Résurrection fait partie du Diocèse Saint-Jean Longueuil et couvre le territoire de la ville de Brossard. Le secrétariat est situé au 5811 Auteuil, Brossard J4Z 1M9 Le numéro de téléphone principal est le 450.445-7124

© 2018 La Paroisse catholique La Résurrection de Brossard.

Bonjour

Vous savez déjà que la célébration des messe en public est interdite pendant l'actuelle pandémie.
Vous devez cependant savoir que même si les bureaux sont fermés, il est possible de rejoindre TOUS les intervenants de la Pastorale et du secrétariat par téléphone en composant le 459.445-7124. Si vous ne recevez pas de réponse immédiate, svp laisser tout simplement un message.

Pendant la période de confinement, la Pastorale va mettre en ligne de nombreuses cérémonies que vous pourrez visionner sur YouTube, sur Facebook, et aussi sur notre site web. Faites simplement une recherche sur "Paroisse la Résurrection". À titre de rappel, l'adresse du site web est: http://ParoisseLaRésurrection.org , i.e. l'adresse du site où vous êtes en ce moment.

Si vous souhaitez être informé par courriel des dernières nouvelles de votre paroisse, simplement transmettre un courriel à l'adresse :
ADR@ParoisseLaResurrection.org en mentionnant votre intérêt  Merci

Tout va bien aller!